Le réseau de chaleur Soissonnais

Idex est le nouveau délégataire de Service Public du réseau de chaleur de Soissons. Ce réseau qui alimente actuellement l’équivalent de 2550 logements va engager une mue vers les énergies renouvelables. Le réseau sera également modernisé et étendu passant de 9,9 à 24,3 KM afin d’alimenter progressivement les bâtiments administratifs, sportifs, culturels, scolaires et de santé du territoire.

Un réseau à moderniser

Le réseau de chaleur du quartier de Presles a été mis en place par la Ville de Soissons dans les années 60 et confié à un concessionnaire chargé d’assurer la gestion de l’ensemble du service. Il alimente actuellement l’équivalent de 2 550 logements principalement dans les quartiers de Presles et de Chevreux. Il fonctionne avec une chaufferie à biomasse située dans le quartier de Presles.

L’échéance de la délégation de service public s’achevant le 30 septembre 2022, il était impératif de mener une réflexion sur le mode de gestion du service pour la conception, la réalisation, le financement et l’exploitation du réseau de chaleur de la ville de Soissons.

La municipalité a souhaité aller bien au-delà du renouvellement de la délégation de service public actuelle avec l’objectif de donner une autre dimension au réseau de chaleur existant et de saisir l’opportunité d’inscrire notre territoire dans la transition énergétique en orientant le réseau de chaleur au maximum vers les énergies renouvelables et de récupération.

Un projet à dimension écologique

Le nouveau modèle va combiner cet impératif de transition écologique en s’appuyant sur les développement des technologies et sur l’innovation.

Un réseau plus vert : en faisant passer le mix énergétique de l’actuel réseau de 50 % à 85 % d’EnR ( énergies renouvelables ) grâce notamment à la création d’une chaufferie biomasse dans le quartier Saint-Waast/Saint-Médard et à la fourniture d’électricité de cette chaufferie garantie d’origine 100 % renouvelable

Un coût de la chaleur maîtrisé, compétitif et décorrélé des énergies fossiles via la modernisation et l’extension du réseau de chauffage actuel de 16 km, couvrant quasiment tous les quartiers de la ville.

Un réseau pour tout le territoire

Le projet était considéré comme important au début des réflexions en 2020.  Aujourd’hui, dans le contexte de crise énergétique que nous connaissons tous, il est devenu indispensable.

La crise énergétique que nous traversons et que nous subissons au quotidien, démontre que les élus ont eu raison de faire preuve d’anticipation.

Le réseau sera également modernisé et étendu, passant de 9,9 km à 24,3 km. Soixante sous-stations supplémentaires seront créées afin de concrétiser ce projet local et social, qui s’adresse aussi bien aux pavillons individuels qu’à l’habitat social et collectif.  Le réseau de chaleur raccordera le centre hospitalier de Soissons, des logements (bailleurs sociaux, copropriétés), des lycées, collèges et écoles, des bâtiments administratifs et collectifs, des gymnases, et bien-sûr quelques particuliers.

Un réseau évolutif

Les élus locaux portent l’ambition politique de poursuivre l’évolution du réseau de chaleur.

Il s’agira notamment de le faire évoluer pour le rendre encore plus efficace, notamment avec la récupération des productions de chaleur non-exploitée par des groupes industriels locaux. La “chaleur fatale” représente en effet un important potentiel d’économies d’énergie à exploiter.

Mais cela peut être aussi le faire évoluer en termes de périmètre, en le déployant à l’échelle de l’agglomération.

Un investissement de bon sens

Un investissement global de 40 M€ supporté par le délégataire, subventionné à hauteur de 39 % par l’ADEME.

Ce réseau vertueux pour son usage de l’énergie a bénéficié́ d’un soutien financier du Fonds Chaleur opéré́ par l’Ademe, de Certificats d’Économies d’Energie, des capacités de financement d’Idex qui s’engage à hauteur de 58 % du montant global des investissements mais également d’un dispositif de financement participatif à taux bonifié pour les Soissonnais.

L’aspiration de la municipalité est véritablement de faire de ce réseau de chaleur un modèle de réussite qui pourra servir de référence nationale.

A propos d’IDEX

Avec un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros en 2022, Idex est aujourd’hui le leader indépendant de l’énergie bas carbone du bâtiment dans les territoires. Avec 5 300 collaborateurs,  IDEX s’engage pour une énergie utile, locale, décarbonée et compétitive qu’il :

  • Valorise via les déchets ménagers, la biomasse, la géothermie, le solaire, la chaleur perdue dans la perspective de développer tout le potentiel de chaleur et d’électricité renouvelables des territoires;
  • Distribue sous forme de chaleur et de froid via des réseaux urbains;
  • Produit pour les utilités industrielles en circuit court, répondant à leurs besoins de flexibilité;
  • Promeut pour accompagner la rénovation énergétique des bâtiments et favoriser la sobriété des usages.

Newsletters

Les dernières nouvelles, articles et ressources de GRANDSOISSONS, envoyés directement dans votre boîte de réception chaque mois.

GRANDSOISSONS - 2022